Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sur les chemins du Népal, envie de partage...

Le journal de mon bénévolat au Népal l'été 2016.

Nepali wedding, mariage népalais... des couleurs plein les yeux

 

Venez, suivez-moi...

je vous emmène au mariage de Leela et Binod !

Bonheur, joie, amour.

Bonheur, joie, amour.

Aaahh, ouiii ! la cerise sur le gâteau : j’ai été invitée au mariage de Leela et Binod… et là, j’ai vécu quelques heures enchantées ! Entre tradition, arrangement, amour et féerie, au pays de Shiva et de Parvati, les festivités d’un mariage, c’est toujours majestueux.

Evidemment, toute heureuse, je viens partager avec vous quelques photos pour que vous puissiez vous mettre des couleurs plein les yeux !

Superbes saris, de la couleur à gogo.

Superbes saris, de la couleur à gogo.

Dans la rue, la procession joyeuse des invités.

Dans la rue, la procession joyeuse des invités.

Pour débuter, je vous raconte brièvement quelques étapes d’un mariage au Népal. Tout raconter, c’est impossible. Trop long.

Bon, d’abord quelques bribes d’histoire sur les traditions népalaises. Vous savez sûrement que le Népal est peuplé de plusieurs ethnies et que cette mixité fait sa richesse. Alors selon le groupe ethnique, selon la caste (c’est-à-dire la classe sociale), les rites souvent diffèrent, et malgré la modernité qui apporte progressivement un changement de mentalité, le mariage népalais reste très traditionnel quelle que soit la religion pratiquée (hindou, newar…).

Il existe même encore dans certaines contrées reculées dans les montagnes du Népal ce qu’on appelle la « polyandrie » qui consiste pour une femme à épouser une fratrie… c’est en fait plus un système d’alliance qui préserve les intérêts d’une famille.

En principe, les futurs époux sont de la même caste, bien que les exceptions existent de plus en plus aujourd’hui. Les parents des futurs mariés jouent un rôle important et s’accordent sur l’union de leurs enfants. Et même, dans la tradition népalaise, le père du garçon consulte un astrologue pour vérifier la compatibilité des époux : après tout, pourquoi ne pas se donner les meilleures conditions ! L’arrangement se fait ensuite au sein de la communauté des familles et, quand tout paraît favorable, le mariage peut se faire. Les cérémonies préliminaires peuvent durer jusqu’à trois jours avant le mariage, parfois même une semaine. Ensuite, la femme doit intégrer la famille de son époux et se soumettre à l’autorité de sa belle-mère (Mesdames, Mesdemoiselles, ne vous offusquez pas, hé ben oui… c’est comme çà !). En fait, tout est très solennel, très ritualisé, très organisé.

On danse, danse, danse...

On danse, danse, danse...

Au cours des préliminaires, des fêtes ont lieu dans les deux familles, mais, curieusement, le futur marié ne sera pas autorisé à se joindre à la procession de sa famille et de ses invités qui vont continuer les festivités au domicile de sa future épouse. Bizarre, hein ! La jeune femme est aussi accueillie au domicile du garçon. Sa belle-mère lui baigne les pieds avec de l’eau bénite et lui donne une clé de la maison de son époux. Quand tous les rituels sont terminés, un prêtre célèbre la cérémonie religieuse et les mariés partagent un repas dans le même plat. C’est parti pour la vie… enfin, normalement.

La fanfare célèbre la joie en musique.

La fanfare célèbre la joie en musique.

Alors moi, j’ai vraiment trouvé envoûtant tous ces sons, ces danses, cette joie d’une foule qui avance en procession jusqu’au lieu du mariage : elle enflamme la rue, elle invite au partage. Les couleurs, les saris chatoyants, l’or, les bijoux, la musique, tout te transporte dans un autre monde fait de clarté et de joie, d’insouciance et de bonheur.

L'échange de colliers de fleurs entre les mariés

L'échange de colliers de fleurs entre les mariés

L’offrande de colliers de fleurs entre les mariés, l’échange de bijoux, l’offrande de riz et de fleurs aux dieux autour d’un feu sacré, la pose du vermillon sur le front de la mariée, ce signe qui l’unit à son époux... Quelle chance pour moi de vivre toute cette ambiance lumineuse !

La cérémonie religieuse

La cérémonie religieuse

Et le rouge… il habille la mariée, il est partout, bénéfique. Il symbolise la victoire et l’amour, il donne la vie. Il est d’ailleurs une des couleurs de la Shakti, l’énergie féminine divine dans la tradition hindoue.

Puis bien sûr le folklore des saveurs épicées en apothéose de cette journée plonge mes papilles dans une joie gustative partagée avec les autres convives … parmi lesquels des compatriotes !!! des Français !

La France aux côtés des mariés !

La France aux côtés des mariés !

Mes compatriotes de chaque côté au premier plan, moi en sari bleu : le monde est petit !

Mes compatriotes de chaque côté au premier plan, moi en sari bleu : le monde est petit !

Bisous, bisous à tous, et à plus tard.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article